DA

« Après une première prise en compte de mes véritables difficultés, le 1er entretien fut très difficile dans le fait de dévoiler ouvertement que je n’étais plus dans la « normalité ». En effet, difficile d’avouer que l’on est plus capable d’assumer sa vie dignement. Fort heureusement, les entretiens m’ont permis de comprendre très vite que tout cela n’était pas dépendant de ma volonté mais que mon corps avait pris le dessus sur mon état d’esprit. Très vite, avec quelques exercices, j’ai pu reconnecter mon cerveau avec mon corps, et quelques sensations. S’apercevoir tout à coup que l’on possède deux jambes, deux bras et que tout cela fonctionne en osmose avec l’esprit, ma tête ne flottait plus dans le vide mais bien collé à un corps en vie. L’envie revenait, de plus en plus fort, de ne plus être spectateur de ma vie mais celui d’acteur à part entière. Les entretiens sont très importants, ils sont le fusible de tous ces changements qui arrivent soudainement, du fait que l’interlocuteur à beaucoup de recul par rapport à vous et cela permet non plus une écoute évasive mais plutôt instructive et analytique de votre état. Par la suite, j’ai pu aussi me rendre compte qu’il fallait éliminer certaines choses dans ma vie, en l’occurrence la cigarette, car par le fait de ressentir son corps, très vite on prend conscience qu’il est et a été fragilisé par des substances dangereuses et inutiles.

Conclusion : très bénéfique. Aujourd’hui, c’est moi qui gère ma vie. Je peux avec beaucoup plus de facilité affronter les difficultés ; celle-ci ne m’indisposent plus et ne me mettent plus dans un état de dépression. Je pense que ces entretiens arrivent à vous faire prendre conscience que la vie n’est pas une sorte de salle d’attente où vous voyez les heures s’écouler et vous vous demandez « Que fais-je ici ? », mais plutôt un laps de temps très court dans lequel tout est bon à prendre et que les choses toutes simples de la vie deviennent plaisir. Tout cela nécessite beaucoup de travail sur soi-même, mais cela en vaut la peine. Bien sûr, parfois, il est un peu difficile de croire que la personne qui est en face de vous croit en vous et c’est vrai que quelque fois on se dit : «Finalement c’est son métier, que vous n’êtes qu’une personne de plus, un patient qui se confie à son médecin » et qu’en fait lorsque vous rentrez vous vous apercevez que vous êtes seul face à vos soucis que cela n’a été qu’une toute petite parenthèse dans votre journée, mais ça c’est la société qui en a décidé ainsi, malgré tout il faut vite rebondir et rester positif car dans la vie, je pense que l’on est plus souvent seul et que les autres ne doivent plus représenter une béquille pour soi ; mais seulement des contacts enrichissants.

Voilà en quelques mots ce que cela a représenté pour moi, et force d’avouer que sans ces entretiens, je ne serais pas ce que je suis aujourd’hui. Bien sûr, il me reste du chemin à parcourir mais j’ai appris à faire face à des situations que je n’aurais pu affronter avant.

Pour finir, merci à ces personnes qui mettent à disposition leur temps pour permettre à d’autres de pouvoir profiter du temps qu’il fait. Un grand merci à eux d’encaisser tous ces malheurs et cette misère et de rester digne pour pouvoir vous aider. »

Cabinet Rivière-Gatt

28, rue Malaussena (2e étage)

06000 Nice

(Quartier Libération)


+33 (0)6 05 96 25 82
sandra.gatt@live.fr

NºADELI 069317899

www.emdr-france.org (voir annuaire)
www.ifemdr.fr (voir annuaire)